Sirènes (Malandain Ballet Biarritz)

 

CONCERTCLASSIC, Jacqueline Thuilleux

"… son travail, son sens du mouvement global, son rapport espace-temps sont étonnants. Il parle de l’océan [...], le fait avec une magie véritable et sait superbement arrêter ses danseurs sur image ou les lancer dans une sorte de sabbat. Les décors et les éclairages sont magnifiques, pleins de reflets métalliques et argentés qui imposent un autre monde, et les musiques qui portent ces abymes sont fort bien choisies." 

 

FIGARO, Ariane Bavelier 

"La chorégraphie est intéressante : Harriague a un langage personnel, celui d'une danse forte, avec une gestuelle volontiers anguleuse et saccadée qui utilise les pieds qui claquent, l'effet domino, les décalages et sait donner aux ensembles [...] leur efficacité."

 

THEATRORAMA, Ange Lise 

"La danse résonne ici comme une urgence face à une actualité environnementale bien engluée… Loin de se terminer en queue de poisson, le travail de ce jeune chorégraphe donne envie de s’embarquer dans son univers..."

PITCH (Kibbutz Contemporary Dance Company)

 

FINANCIAL TIMES, Laura Cappelle

 

"...Pitch was a risky proposition. Harriague has done his homework, and rises to the challenge with just six dancers. He finds depths of articulation in Tchaikovsky’s changes of pace, with legs stabbing like spears and lively upper bodies. The complex choreography operates at a thrilling speed that owes much to Israel’s influential contemporary dance scene. Harriague adds a singular eye for theatre (...) Harriague’s take on Tchaikovsky is sympathetic yet wistful."

 

DANSERCANALHISTORIQUE, Thomas Hahn

 

"... on part de séquences troublantes de beauté et d’interdits, notamment érotiques, pour arriver à des clins d’œil et déconstructions plutôt potaches.

Tout ça est aussi iconoclaste que grand public, à situer entre Dada Masilo et Jeroen Vebruggen. Et on peut se dire que les danseurs du Malandain Ballet Biarritz vont atterrir avec bonheur sur la planète Harriague.  Thierry Malandain a en effet invité cet enfant du Pays Basque à créer une pièce avec les danseurs du CCN."

 

DANSOMANIE

"... le ballet s’oriente vers un méli-mélo de variations connues pour les amateurs de grands ballets classiques, mais teintés d’humour : celle des quatre petits cygnes ou celle de la Fée Dragée, magnifiques, surfant sur la parodie, valent tout leur pesant d’or ...

Le travail de Martin Harriague est fait d’exigence envers ses danseurs et réciproquement, le chorégraphe semble travailler sur les moindres détails : le travail des bras notamment, du bassin, des jambes, jusque dans chaque expression du visage, tout est l’objet d’une attention particulière de sa part. Chaque note musicale semble imprégner chaque mouvement, la partition n’est pas ici simple toile de fond, mais fait partie intégrante de la chorégraphie. 
Martin Harriague est une révélation pour beaucoup, une confirmation pour Thierry Malandain." 

SUDOUEST, Maud Jussaume

... les six danseurs du Kibbutz Contemporary Dance Company offrent une danse menaçante et tourmentée, qui trouble le spectateur ... La danse des petits cygnes se convertit en une leçon de danse classique menée à la baguette par le cygne en chef, et non dénuée d’humour. Comme chez Thierry Malandain, les rôles figuratifs et la danse s’accordent à merveille. Le Bayonnais de 31 ans a montré ses talents. Ils sont prometteurs.​

FOLIA (Project Sally Netherlands)

KALTBLUT magazine, Marcel Schlutt

"Fashionclash Festival 2016 in Maastricht opened the HERITAGE edition with an outstanding performance and WOWED the fashion lovers with: FOLIA by Project Sally Maastricht."

A SHADED VIEW ON FASHION, Philippe Pourhashemi

"Among the performances shown this year, FOLIA was the most striking and engaging, involving two male dancers dressed by Mieke Kockelkorn. Superbly choreographed by Martin Harriague, the dance piece was intense, vibrant and sensual, acting as the perfect prelude to three days of creative fashion." 

Copyright © Martin Harriague. All rights reserved